YANICK PAQUETTE

Yanick Paquette est un illustrateur québécois lauréat du Joe Shuster Award du meilleur artiste en 2017 pour ses travaux sur Batman #49-50, Nightwing Rebirth #1, et Wonder Woman: Earth One (DC Comics).

Après avoir envisagé des études en biologie pour devenir entomologiste tout en dessinant dans le journal étudiant du cégep (collège d'enseignement général et professionnel) Édouard-Montpetit de Longueuil, il tente sa chance dans le monde de l'illustration.

Il fait ainsi ses débuts en 1994 sur Harem Nights une mini-série écrite par  Michel Lacombe pour Fantagraphics, il illustre ensuite des adaptations de séries télé américaines tels que The X-Files, Space : Above and Beyond (écrit par Roy Thomas) ou Xena Warrior Princess pour Topps Comics. Rapidement, il se fait remarquer pour ses dessins réalistes.

En 1997 il dessine deux numéros de JLA Secret Files, il continue d’œuvrer sur les personnages de la Justice League of America avec JLA: Tomorrow Woman et Madmen and Mudbaths, deux histoires comprises dans l'anthologie JLA 80-Page Giant #2 parue en 1999. La même année, il illustre 9 numéros de Wonder Woman.

L'année suivante il passe chez la concurrence (en l'occurrence Marvel) pour illustrer 10 numéros de la série Gambit puis à partir de 2008 Ultimate X-Men, ainsi que les 5 premiers numéros de Young X-Men.

Après avoir collaboré avec Grant Morrison sur Batman: The Return of Bruce Wayne et Batman Incorporated, il fait partie des artistes vedettes participant au relaunch de DC en 2011 (The New 52) avec la séries Swamp Thing écrite par Scott Snyder, ce qui lui vaut une première nomination pour les Joe Shuster Awards en tant que meilleur artiste en 2012.

Il retrouve une nouvelle fois Grant Morrison sur un projet très ambitieux : Wonder Woman: Earth One paru en 2017 qui revisite les origines de l'Amazone tout en y ajoutant beaucoup de fraîcheur et de piquant.

Une suite en deux autres volumes est d'ailleurs actuellement prévue.

 

  

  

  

  

 

Annee: